La champagne et ses vins

Symbole mondial de la fête et des moments heureux, le Champagne reste un vin avant tout, même si le langage commun le situe un peu à part. Avec une production annuelle est de 11200 kg à l’hectare sur 30400 hectares, c’est quelques 310 millions de bouteilles qui se produisent et se boivent dans le monde chaque année. Il n’y a pas un Champagne mais des « Champagnes » qui pourront accompagner distinctement chaque moment d’un repas. C’est pour nous le vin qui se boit 24 heures sur 24. Il est souvent imité mais jamais égalé.

La référence absolue des vins pétillants

Des vins rouges tranquilles des rois de France aux vins blancs pétillants élaborés par Dom Pérignon, le champagne a su créer sa légende. Le vin de champagne était célèbre bien avant de devenir pétillant.

vignoble de champagne

Vin de Champagne

L’occasion des sacres des rois de France à Reims, la proximité de Paris ont conduit très tôt à exploiter les formidables opportunités de ce vignoble. L’évèque Saint-Rémi, qui a baptisé Clovis à Reims avait déjà ses vignes, comme d’ailleurs plus tard le pape Léon X. On a tendance à oublier que le champagne était alors un vin rouge tranquille (vin de France, Vin d’Ay). Pas vraiment tranquille, cependant, puisque des bulles faisaient souvent exploser les bouteilles. Le moine Dom Pérignon a réussi le premier à comprendre à l’abbaye d’Hautvillers, près d’Epernay, cette seconde fermentation et à mis au point la méthode champenoise à la fin du XVIIème siècle.

Le champagne était né et a longtemps coexisté avec les vins tranquilles. Le duc d’Orléans a lancé cette nouvelle mode à la Cour, mais c’est l’arrivée des négociants, après la Révolution qui a permis de maîtriser le savoir-faire et d’imposer définitivement le Champagne en Angleterre, en Allemagne et jusqu’en Russie. Dès la moitié du XIXème siècle, ce vignoble était, avec celui de Bordeaux, le seul à avoir une vision mondiale. Aujourd’hui encore, les grandes maisons sont essentiellement des négociants qui possèdent rarement plus de 10% de leur produit en propre et qui rachètent le reste à des viticulteurs.

Trois catégories de producteurs peuvent être distinguées :

  1. Les négociants,
    à la tête des grandes marques, qui achètent leur raisin aux viticulteurs, produisent chacun plusieurs millions de bouteilles par an, et savent contrôler leur qualité.
  2. Les récoltants-manipulants,
    petits propriétaires avec de bonnes et mauvaises surprises. Leur production est souvent de l’ordre de 100 000 bouteilles.
  3. Les « grandes dames »
    comme Bollinger, Rœderer, Krug et Deutz peuvent produire chacun plus d’un million de bouteilles avec une fort taux d’auto approvisionnement et une exigence hors du commun.

Pour savoir qui produit le Champagne que vous avez acheté, regardez sur l’étiquette les initiales précédents le numéro d’enregistrement au CIVC ( Comité Interprofessionnel des vins de Champagne )

NM Négociant Manipulant
Achète des raisins, des moût ou des vins tranquilles et élabore le Champagne.
RM Récoltant Manipulant
Elabore le Champagne avec les seuls raisins de sa récolte
RC Récoltant Coopérateur
Il reprend de sa coopérative des vins en cours d’élaboration pour les vendre ensuite
CM Coopérative de Manipulation
Elabore le Champagne avec la récolte de ses membres
SR Société de Récoltants
Elabore le Champagne avec la récolte provenant des membres de la même famille
ND Négociant Distributeur
Achète le Champagne en bouteille et le vend sous son étiquette
R Récoltant
Ne produit et ne vend que les raisins de sa récolte
MA Marque Auxilliaire
Un Champagne de marque vendu par un non professionnel de la champagne

Situation géographique
Enfin, sur le plan géologique, la Champagne est avant tout le pays de la craie, grâce au dépôt des sédiments d’une ancienne mer intérieure. Son climat tempéré subit des influences continentales.

Les sous région de Champagne

La Champagne est composé de deux ensembles, le cœur autour de Reims et d’Epernay et les appellations satellites. L’origine précise des raisins a moins de sens en Champagne qu’ailleurs, puisqu’il s’agit généralement de vins d’assemblages provenant des différents vignobles. Pour simplifier, la Champagne a un cœur composé de trois régions et des satellites qui peuvent être très périphériques.

Le cœur de la Champagne où se concentrent l’essentiel des Premiers Crus et des Grands Crus, est composé de :

  • La Montagne de Reims
    en direction d’Epernay. Les plus beaux vignobles sont dans un arc de cercle d’abord plein Nord face à Reims autour des villages de Chigny, Rilly, Verzy, Verzenay… puis, le long de la Montagne vers Bouzy puis Epernay. Ce climat plus frais et sa longue saison de végétation en fait la terre d’élection du pinot noir. Le village de Bouzy est également réputé pour ses rouges tranquilles. Aÿ et Tours-sur-Marne sont les seuls villages à y être classés Grands Crus.
  • La Côte des Blancs
    c’est simple, plonge plein Sud sur une vingtaine de kilomètres d’Epernay à Vertus. Les vignobles de grands crus sont dans l’ensemble situés à l’est de cette côte et les premiers crus à l’ouest. Comme son nom l’indique, c’est le terroir privilégié du chardonnay.
  • La Vallée de la Marne
    prend le prolongement de la montagne de Reims un peu avant Aÿ et se poursuit au-delà de Château-Thierry. Le pinot meunier est dominant, aux côtés du pinot noir.

Les vignobles périphériques sont :

  • Le vignoble de l’Aube
    n’a culturellement rien à voir avec Reims dont il est séparé de plus de 100 kilomètres et se rapprocherait plutôt de Chablis, dont ils partagent les sols d’argiles et de marnes. Pour une fois, pas de craie donc à l’horizon…Mais ses pinots noirs sont indispensables pour les assemblages des grandes maisons de champagne.
  • La Côte de Sézanne
    plantée depuis tout juste une génération s’étend des villages comme Allemant à Villenauxe-la-Grande, autour de Sézanne évidemment. Le chardonnay y est le cépage

Les différents cépages en Champagne

Une réglementation spécifique
Le champagne est un vin d’assemblage composé à base de trois cépages classés sur une échelle de crus, avec encore des vins tranquilles. Le champagne a mis au point une réglementation spécifique avec une hiérarchie des classements des vignobles et des types de cuvées.

Le champagne peut être composé de trois cépages, un blanc et deux noirs

  • Le Chardonnay
    est essentiellement récolté sur la Côte des Blancs au sud d’Epernay.
  • Le Pinot Noir
    vient essentiellement de la Montagne de Reims et du vignoble de l’Aube.
  • Le Pinot Meunier
    est également un raisin noir récolté dans la vallée de la Marne.

En Champagne tous les vignobles sont classés sur une échelle de 80 à 100%. Un Grand Cru est issu des meilleures vignes classées exclusivement à 100%. Un Premier Cru de celles classées entre 90 et 99%. Toute maison de champagne digne de ce nom offre désormais sa gamme de produits :

  • Le brut non millésimé qui est l’étalon de référence,
  • Un brut millésimé pour les seules années exceptionnelles, une cuvée spéciale ou cuvée de prestige, généralement millésimée et toujours avec un nom « ronflant »,
  • Des rosés, millésimés ou pas, composés le plus souvent en introduisant du vin rouge au moment de l’assemblage,
  • Parfois un blanc de blancs.
  • Eventuellement un demi-sec et un sec en fonction de la teneur de sucre.

Les autres production du vignoble

Les champenois sont souvent fiers de vous annoncer qu’ils savent également produire des vins non effervescents

  • Les plus réputés des rouges viennent de Bouzy, mais également d’Ay et de Cumières vendus sous l’appellation coteaux champenois en blanc, rouge, rosé.
  • Les blancs sont des curiosités, antérieures à la naissance du champagne.
  • Enfin le très étonnant Rosé des Riceys que buvait déjà Louis XIV, est vinifiée d’une façon originale : la macération est interrompue au moment précis ou apparaît le « goût des Riceys » très caractéristique. Il s’agit d’un des rares rosés qui vieillissent parfaitement en pièces.

Étiquettes : , , ,